nov 142010

Comment sommes nous venus au libertinage ? Sans aucun doute grâce à Maître Marc qui a su m’intéresser à ce monde si particulier.

Petit retour dans le passé :

A la fin des années 80, nous achetions régulièrement la revue SWING (revue d’annonce pour rencontres coquines) qui n’était vendue à l’époque que dans des Sex-shops…

Une fois par trimestre, Marc et moi nous allions acheter ce livre. Il rentrait seul dans la boutique, mais dés qu’il revenait dans la voiture, nous nous empressions de regarder les nouvelles annonces de notre région…

Ensuite nous avons fait paraître,  des annonces avec des photos de moi nue, mes premières exhibitions en quelques sortes… j’ai aussi très souvent participé aux concours des photos des plus belles coquines. (J’ai été lauréate à plusieurs reprises).

En y pensant à cette époque, nous n’avions pas accès à internet et pour répondre à notre annonce les personnes intéressées, devaient envoyer une lettre à SWING qui comprenait un courrier avec ou sans photos dans une enveloppe sur laquelle était inscrit notre numéro d’annonceur afin que les services de cette revue  puissent enfin, nous la renvoyer à notre adresse postale.

C’est tout même plus simple, maintenant avec internet et MSN d’avoir des contacts !

Nous avons essayé de rencontrer tout d’abord des couples, mais dans la région où nous demeurions à l’époque, cela demeura très compliqué pour nous de trouver un jeune couple similaire au nôtre (nous avons 25 ans et nous habitons dans un petit bourg en Normandie). Nous recevions beaucoup de lettres d’hommes seuls, souvent mariés, qui ne cherchaient le plus souvent qu’une aventure extra-conjugale…

Grace à ces contacts, nous avons réalisé plusieurs plans « exhibition »  soit dans la nature ou en ville. Marc y invitait souvent des hommes qui nous avaient laissé un numéro de téléphone fixe (à l’époque les portables étaient pratiquement inexistants), afin qu’ils me matent ou qu’ils me caressent les seins et le sexe, parfois je leur faisais une petite fellation mais guère plus.

Un peu plus tard, vers le milieu des années 1990, nous avons eu la chance de quitter la province, pour aller vivre en Ile de France. Cela c’est traduit  par plus de contact grâce à SWING, mais ce qui a surtout changé les choses, c’est surtout que le magazine avait maintenant une nouvelle version mensuelle qui était disponible en librairie…

Marc avait une forte envie de me voir m’accoupler avec un autre homme pendant qu’il s’occupait de sa femme. Mais comme je ne me sentais pas encore prête à le laisser faire l’amour à une autre femme que moi ! Je lui ai plutôt suggéré de commencer, cette expérience par un trio avec un homme . Nous avons fait plusieurs rencontres, mais que de déceptions !

  • Ça allait du monsieur qui n’assume pas sa virilité avec préservatif,
  • à celui qui doit pas savoir à quoi sert le savon,
  • à celui qui fouille dans vos placards,
  • à celui qui vous a fait parvenir une photo de lui qui date de plus de 10 ans et qui n’a plus rien à voir avec ce qu’il est devenu
  • et enfin le meilleur pour la fin, à celui qui éjacule sur la moquette de notre chambre juste à la vue de mon corps nu … !!!

Je me suis faite baisée par quelques uns des hommes que nous avons rencontré (enfin ceux qui le pouvaient). J’ai aussi refusé de le faire avec certain (donc uniquement masturbation). Mais franchement je dois l’avouer, avec tous ces types, je n’arrivais pas à prendre autant de plaisir qu’avec MARC seul, certains m’ont même été des partenaires plus que pitoyables… Nous prenions beaucoup plus de plaisir à deux après le départ de ce dernier…

Nous pensions après ces nombreux  échecs que le triolisme n’était pas le plus appropriés pour nous. Jusqu’au jour où grâce à SWING, nous avons été contactés par un certain « CHARLY ».

Il nous avait écrit en joignant cette photo ! Et lorsque je l’ai vu, je l’ai constaté qu’il avait un physique très agréable, mais je ne vais pas vous mentir, j’ai trouvé son engin plus qu’intéressant !!!

Photo envoyée par Charly

C’est avec ce monsieur que j’ai connu ma première rencontre libertine digne de ce nom !!!

Je vais vous conter cette rencontre avec des rares photos prises à l’époque (avec un appareil photo type polaroïd).

En effet,  nous avions comme cela, la photo instantanément ! Ce qui explique la médiocre qualité des clichés mais ce qui n’était pas négligeable pour l’époque car comme ça, nous n’avions pas à vivre une situation de désagréable lors du retrait des photos (argentiques) chez un photographe (Eh Oui ! Le numérique, c’est aussi plus tard que c’est arrivé ! ).

Avec l’accord de Charly, Marc fît donc 12 photos (c’est le nombre maximum pour une cartouche polaroïd).  Marc m’avait demandé de porter sur certaines photos, un masque “loup” jaune car nous les avions faits à l’époque pour une parution prochaine dans SWING pour illustrer nos futures  annonces.

Ne soyez pas surpris, à l’époque, j’étais plus jeune (un peu plus de la trentaine), Voilà aller me voir plus mince, et sans doute plus jolie que maintenant. J’avais aussi de très longs et beaux cheveux blonds que Marc adorait.

Donc ce jour là, Marc me demanda d’attendre dans notre chambre pratiquement nue, à genoux, les mains dans le dos, dans notre chambre. Il me banda les yeux. J’étais uniquement vêtue d’un corset bleu avec bas et une petite culotte de la même couleur J’avais les seins à l’air et je sentais monter en moi, une certaine excitation.

Après de longues minutes,  j’ai entendu sonner à la porte. MARC parlait avec une personne dont je ne connaissais pas la voix.  Je n’entendais pas distinctement ce qu’ils se racontaient. Après un certains temps, j’entendis des pas dans l’escalier,  je tremblais de tout mon corps , je ne peux pas dire si c’était de peur ou d’excitation….

La porte s’ouvrit, j’entendu l’inconnu parlait de moi, en des termes assez vulgaires, j’ai su après que c’était Marc qui lui avait demandé de me parler de la sorte ! Le fait d’être dans le noir et d’entendre de tels mots à mon encontre, m’excita énormément. Ensuite, Ils me caressèrent le corps, j’essayais de savoir à qui était cette main ? – Je sentis sur le corps, le froid d’un morceau de métal, et j’entendis le bruit d’une paire de ciseaux, ils étaient entrain de découper ma petite culotte afin de m’ôter rapidement ma culotte et d’accéder  mon sexe semi épilé tout en restant en position à genoux avec les mains dans le dos.

Ensuite, CHARLY me pris la main et me la dirigea vers son entrejambe. Et la quelle fût ma surprise de découvrir que lui et Marc était déjà complètement nus et le sexe bien dur

MARC m’ôta mon bandeau, et je découvris alors, le même beau jeune homme que sur la photo.

Puis je commençai à sucer le sexe de notre nouveau partenaire de jeux…

Trio-Charly-002

MARC, se joint à nous pour …

Trio-Charly-003

…une bonne pipe à deux queues.

Trio-Charly-004

MARC constata mon excitation en me caressant  ma grotte d’amour

et il le dit à CHARLY ” elle mouille bien la cochonne” …

Trio-Charly-005

..qui s’empresse à son tour de venir lécher le minou

pendant que je prends en bouche, le sexe de  MARC !

Trio-Charly-006

Un 69 pour CHARLY et moi

Trio-Charly-007

Excités tous les deux, par le succès de cette rencontre (enfin !!!)

MARC m’honore de son sexe et comme à me prendre…

Trio-Charly-008

…ses nombreux « va et vient »,  me font venir

et j’hurle ma jouissance aux deux mâles présents …

Trio-Charly-009

Je suis plus que comblée et ça se voit  bien sur cette photo  !!!

Trio-Charly-010

puis c’est au tour de CHARLY de me prendre très virilement

en levrette pendant que je suce MARC

Trio-Charly-011

Ensuite MARC s’allongea sur le dos et je me suis empalée sur son sexe…

(je n’ai pas pu m’empêcher photographier mon chéri avant de le rejoindre).

Trio-Charly-012

Alors que j’étais assise sur le sexe de MARC, CHARLY demanda s’il pouvait me prendre aussi.

Ce qu’il fît d’abord dans mon vagin pour ma toute première double pénétration vaginale …

Et ensuite, il me prit par le « petit trou »

pour ma première double pénétration plus traditionnelle (anal – vaginal)

Trio-Charly-013

Aujourd’hui  encore, je garde un bon souvenir de cette journée, nous avons rencontré  une deuxième  fois, CHARLY, je me demande s’il se souvient de moi  ? Et si par hasard, il tombe sur cette page qui lui rend hommage, qu’il n’hésite pas à nous donner de ses nouvelles..

N’hésitez pas et laissez-moi, ci-dessous,  vos commentaires sur cette première expérience libertine réussie …

Rassurez vous, il y en eu beaucoup d’autres… Mais ce jour là, fût très important pour la suite dans le libertinage…

Et si vous le souhaitez et que vous êtes nombreux à m’encourager, je pourrais vous montrer d’autres photos avec CHARLY, mais aussi d’autres partenaires que nous avions rencontrés lors de nos jeux libertins

SOUMISE EVA

nov 132010

Bienvenue sur Le Blog de Soumise EVA alias S389.

Soumise EVA est une belle femme mature de 48 ans,

soumise depuis de nombreuses années à son Seigneur et Maitre MARC.

Elle est d’ailleurs inscrite sous le sobriquet de S389

sur le très  beau site MONTREES ( site amateur et gratuit d’éducation et domination féminine).

Sa carte de soumise officielle

Cliquer ici pour voir la totalité de photos d’Eva sur le site de Montrées

Bonne visite et surtout n’hésitez pas à laisser de nombreux commentaires,

car c’est un réel plaisir pour EVA la soumise de lire ce que vous pensez d’elle !

Ce blog a été visité 345879 fois